Sommes-nous sur écoute ?

Réécoutez :

Sommes-nous victimes d’un complot ?

 Cette question revient un peu comme un coucou depuis très longtemps. Chaque événement (du plus grave au plus farfelu) est l’occasion de crier au complot. Et cette semaine, le député FN du Gard Gilbert Collard a affirmé être selon lui la cible d’un grand complot même sa certitude d’être sur écoute.
Invité par Guillaume Durand sur Radio Classique, l’avocat a affirmé ceci :
« Moi je suis sur écoute, je le sais, parce que mon téléphone de temps en temps se déclenche tout seul et me dit, c’est incroyable mais vrai, il me dit : « Répétez ce que vous venez de dire ». Bon. Je vois pas comment le téléphone pourrait se déclencher tout seul »
Il y a un vrai scandale derrière ce que pense révéler Gilbert Collard, c’est la nullité des espions qui l’écoute ! Vous vous rendez-compte ? Non seulement ils se sont fait griller comme des juniors mais en plus ils lui demandent de répéter ce qu’ils n’ont pas entendu.
Nos service de renseignements sont en passe d’être la risée du monde. Sauf si, il n’était pas sur écoute.

Sur écoute ou pas sur écoute ? Telle est la question …

En réalité … pas au sens où il le dit.
La vraie raison c’est que Gilbert Collard, a peut-être appris par cœur le code de procédure pénale mais certainement pas la notice de son iPhone ! La fameuse phrase : « Répétez ce que vous venez de dire » n’est vraisemblablement pas l’œuvre d’un pied nickelé qui s’adonnerait à l’espionnage politique, mais bien du programme Siri qui permet de lancer des recherches dans le téléphone grâce à la dictée vocale. On comprend qu’être suivi par un cabinet noir fasse peur à un député, du FN qui plus est. Mais que Gilbert Collard se rassure, il n’est pas dans ce cas précis victime d’écoutes en haut lieu. Après, libre à lui de porter plainte. Il pourrait aussi porter plainte contre son pouce qui a révélé au monde l’intégralité de ses mots de passe en postant sur le réseau social Twitter une capture d’écran de tous ses identifiants.

Pourtant les écoutes et les complots existent ?

Dire que les complots n’existent pas c’est un leurre, et d’une certaine façon Gilbert Collard a raison : car comme l’a révélé Edward Snowden, la NSA et les GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon) nous écoutent toute la journée. Même Radio Notre Dame nous écoute dans la nuit, c’est pour dire. Je suis sûr que certains sont en en train de lire cet article.
Mais c’est tellement plus romantique, kafkaïen d’être le type qui dérange plutôt que d’assumer qu’on a fait une bourde ou qu’on a dit une énormité.
Alors pour conclure, les cabinets noirs existent-ils ? Probablement. Il y a t’il des écoutes politiques ? Évidemment.
Après c’est pas parce qu’il y a des embouteillages, une météo pourrie ou plus de café dans la machine qu’il y a complot. C’est juste la dure loi de Murphy qui s’impose à chacun.
Ce qui serait bien c’est que nous soyons tous sur écoute, par les hommes politiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s