« Sortir », un livre à plusieurs entrées !

Nous sommes en 2019 après Jésus-Christ, les catholiques sont envahis par une crainte légitime de disparition. La crise gravissime et systémique que traverse l’Église, et les révélations en cascades de cas d’abus commis par des clercs ont sérieusement entamé leur moral. Face à ce constat, pour le moins accablant, beaucoup de catholiques estiment que c’est foutu. Tous ? Non !

La journaliste, écrivain Natalia Trouiller publie le livre Sortir, manifeste à l’usage des derniers premiers chrétiens (Éd. Première Partie) qui rappelle que chaque génération chrétienne a dû affronter les mêmes problèmes et les a surmontés.

Le livre s’ouvre sur un diagnostic clinique. Le gnosticisme – hérésie qui prétend que la connaissance sauve aux dépens de la grâce – a fait de l’entrisme chez de nombreux catholiques. L’intelligence et l’âme sont glorifiées. Le corps haï. Exit, la juste cohabitation entre les trois dimensions de la personne humaine. Le dernier n’étant qu’un corset qui étouffe les deux derniers. Natalia Trouiller propose de remettre le corps au cœur de l’Église. Ce livre n’est donc pas qu’un constat mais un abécédaire à plusieurs entrées.

On est loin d’un livre blanc destiné à 5 agrégés de théologie morale pour que l’Église redevienne l’Église. On est loin d’une lettre ouverte aux évêques pour faire le ménage. Il s’agit d’un plaidoyer pour que l’Église se ré-incarne. Comment ? En faisant des paroisses, le nerf de la guerre. Pas la paroisse cool et branchée avec un père ultra charismatique, mais la paroisse locale. Les propositions sont concrètes et diverses. De la plus prioritaire : ouvrir des funérariums dans les paroisses, à la plus originale : une ONG chrétienne chargée de nettoyer des historiques de chacun qui le demande pour ne plus être brocardé par les sacro-saints social justice warrior pour une bêtise qui appartient au passé.
Pourquoi les paroisses ? « C’est le dernier endroit où l’on peut être frère avec des connards », assure Natalia Trouiller. C’est aussi et surtout le lieu du lien, où l’on peut assurer l’évangile à son prochain.

Le livre est bourré d’humour, de références. Le ton est cash mais ce qu’on peut espérer est que chacun pourra piocher dans les actions proposées, celle qui lui correspond le mieux pour donner du corps à ce livre. Ne pas le faire serait profondément … gnostique.

Louis-Marie Picard

Natalia Trouiller « Sortir ! Manifeste à l’usage des premiers chrétiens »  (Première Partir) 17€.

Un commentaire

  • clairzounette

    Bravo Loulou Ta recension donne envie de lire le bouquin et c est le but!!!! Tendres bises de tes parents en vadrouille verte !!! Envoyé de mon iPhone

    >

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.