Solférino : À vendre !

Ecoutez ► 

Depuis mercredi 21 juin la vie politique française est sans dessus-dessous

Hier matin, François Bayrou dont je posais la question de son avenir même la semaine dernière a expliqué qu’il souhaitait quitter le gouvernement. Il a précisé que ce n’était en rien une démission mais un choix de liberté.
Sans doute sera t’il plus utile au gouvernement depuis sa mairie de Pau que depuis la Place Vendôme !
Exit aussi Sylvie Goulard, ministre des armées et Marielle de Sarnez ministre des affaires européennes. Cette dernière quitte le gouvernement où elle a pu faire ses preuves plus pour les affaires que pour l’Europe, mais dirigera avec joie le groupe MoDem au palais Bourbon.
L’après-midi le groupe Les Républicains s’est disloqué en deux groupes sous l’impulsion de Thierry Solère qui en pleine canicule a jeté un froid à droite en décidant de créer un groupe appelé : Les Républicains constructifs, UDI et indépendants. C’est bien connu, à droite même en pleine fête de la musique, l’harmonie c’est pour les autres. Peut-être qu’au lieu de créer deux groupes Les Républicains auraient pu installer des paravents comme le suggère la nouvelle député de la huitième circonscription de Lyon Anissa Khedher, pour tous ceux qui se sentent en sureffectif. Ce qui est valable pour l’éducation nationale peux l’être aussi pour la basse assemblée.
Et enfin le soir, le nouveau gouvernement a été nommé concluant ainsi une folle journée politique. *
Une annonce du Boncoin propose de rénover Solférino.

Le Parti socialiste quant à lui voudrait vendre son siège du 10 rue de Solférino. Historique ?

Après s’être fait marcher dessus aux dernières élections, les socialistes canal historique vont peut-être devoir se séparer de leur siège de la rue de Solférino. Pour l’instant, cette option n’est pas encore arrêtée, il n’y a pas encore de promesse de vente, mais pour renflouer les caisses il devra passer par là et se trouver un nouveau premier secrétaire.
Samedi 24 juin, nous commémorerons la bataille de Solférino qui a commencé il y a 158 ans le 24 juin 1859 et dont il ne reste plus que 29 survivants (députés socialistes). Un Parti laminé par celui d’un ancien banquier devenu Président de la république. Allez savoir pourquoi un ancien locataire de la rue de Solférino reconverti en conseiller en com’ pour les tournois de foot de Corrèze expliquait en 20112 que son ennemi c’est … la finance.

https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FCornilfjep%2Fvideos%2F10155708047625695%2F&show_text=0&width=222

Alors si parmi mes lecteurs certains sont intéressés pour se porter acquéreur du 10 rue de Solférino dans le 7e arrondissement de Paris, sachez qu’il vous faudra débourser la somme modique de 50M d’euros. C’est une estimation mais comme vous le savez François Mitterrand avait déclaré en son temps qu’après lui il n’y aura que des comptables, le problème pour le PS c’est que personne ne s’estime être comptable de la situation.
*Contrairement à ce qu’a indiqué le secrétaire générale de l’Elysée, Laura Flessel reste bien ministre des sports

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s