A big field to moissonnate

C’est la vidéo dont tout le monde parle depuis 48 heures ! La reprise de Claude Tassin « Un grand champs à moissonner » est en train de s’offrir un lifting. Curieux à l’époque de Glorious, de Grégory Turpin, des Dei Amoris Cantores ou autres Guetteurs de voir un tel engouement pour ce chant ! L’explication d’un succès planétaire !

Une chanson massacrante massacrée

Deux chaises, une guitariste, un homme allongé sur le sol avec un instrument qui pourrait être une guitare volée dans une crèche, deux automates faisant défiler des panneaux avec un air grave et une chanteuse avec une voix improbable. Voilà les ingrédients de ce buzz lyonnais au départ et peut-être bientôt mondial.
Oui à première vue on pourrait croire que cette vidéo est « le pire clip de l’histoire », dixit son producteur We Believe. Il y a eu une époque (et la nôtre connaît ça et là quelques réminiscences) où les chants de sorties des messes dominicales faisait fuir, où les chants de communion ne rimait pas avec unisson. Bref une époque où les chants à la messe étaient la 15e étape du chemin de croix.

Une chanson à double face

Il serait aisé de s’arrêter à l’aspect délirant de la mélodie, à la futilité des paroles, à la gesticulation des musiciens (qui se considèrent comme tel) mais ce serait passé à côté de l’essentielle car cette vidéo a une autre versant, elle a un but qui se décèle à mesure que cette vidéo arrive à son terme. Ce but est de soutenir les Chrétiens d’Orient. Car oui la génération des digital natives passe un temps fou sur les réseaux sociaux, obnubilée par des vidéos tantôt violentes, tantôt marrantes, la plupart du temps inutiles. Le but de cette vidéo n’est pas de susciter des réactions mais une action. Une action simple : Faire un don pour les Chrétiens d’Orient 
Car oui il y a différentes manières de s’engager et même le ridicule en plus de ne pas tuer peut être le moteur d’une opération de solidarité jamais vue. On connaissait le Ice Bucket Challenge qui consistait à se versait un sot de glaçons sur la tête pour mobiliser contre la sclérose latérale amyotrophique, le moissonning est en passe de devenir la nouvelle façon tendance de montrer sa solidarité.

Quelques bonus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s