Les français sont-ils des veaux ?

Réécoutez : 

Un sondage révèle les préférences de l’animal de compagnie en fonction de ses choix politiques.

Dans la série des sondages improbables qui risquent de nous rendre chèvre, j’appelle le site slate.fr qui révèle que les amateurs de chats sont plus à gauche que les amateurs de chiens. C’est une étude d’une importance capitale à 3 jours du premier tour de l’élection présidentielle. La faune a toujours été mentionnée sinon imagée dans la politique française. J’ai essayé de comprendre en quoi nos opinions politiques ont un rapport avec nos 30 millions d’amis.

Les gens de gauche sont plus amateurs des chats ?

La gauche a une longue histoire avec les animaux. En premier lieu, l’éléphant pour les socialistes. D’ailleurs le qualificatif « d’éléphant » que le PS traîne comme une image d’Epinal vient du congrès d’Epinay. Voyant ces cadres se diriger vers la salle de réunion pour se distribuer les postes, un militant de l’ancienne SFIO aurait déclaré : « voilà les éléphants qui vont se réunir ». C’est la raison historique. Aujourd’hui les mauvaises langues (de chat) avancent que c’est le résultat d’un parti en voie de disparition. Je n’entrerais pas sur ce terrain là. Alors pourquoi les chats plutôt que les chiens ? Je ne saurais répondre.
Je me souviens de Baltique, la chienne labrador noire de François Mitterand, tenue en laisse par Michel Charasse présente à Jarnac aux obsèques de son illustre maître. Peut-être que Mitterand n’était pas de gauche finalement ? En tout cas, l’attrait de la part des gens de droite pour les chiens se comprend totalement. François Fillon le premier, qui aurait sans doute bien aimé que ses soutiens lui soient aussi fidèles que Lassie.
francois-mitterrand-walks-his-dog-e8e4-diaporama
Le Front National est un parti qui est connu pour son intérêt pour la cause animale 
Notamment grâce à Brigitte Bardot, mais voilà depuis que le doberman de Jean Marie Le Pen a bouffé le chat de sa fille Marine, les tensions sont grandes. L’information n’a jamais pu être vérifiée mais elle a fait le tour des chenils de Saint-Cloud.
En même temps les chiens ne font pas des chats.

Et Dieu dans tout ça ?

Le sondage ne le dit pas. Les cathos de gauches sont forcément des amateurs des poissons-chats. Jésus a demandé à ses disciples d’être prudent comme des serpents et candide comme des colombes mais pour autant évitons les noms d’oiseaux.
On est parfois entre nous entre chiens et chats, on se regarde en chien de faïences.
De toute façon comme disait De Gaule : Les français sont des veaux. Pas tous dévots. Reste à savoir dimanche qui sera à la tête des veaux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s