Les faits alternatifs …

Réécoutez ici :

https://radionotredame.net/embed/87914/

Un nouveau concept : Les faits alternatifs. De quoi s’agit-il ?

On doit cette trouvaille absolument brillante à Kellyanne Conway, la conseillère de Donald Trump. En gros, imaginez que vous êtes président élu des États Unis et que pour votre investiture, vous voudriez que la cérémonie n’ait d’égale que votre ego surdimensionné. Hélas ! Patatras ! La foule escomptée ne répond pas présent. Que faire ? Vous faites dire par votre porte parole que c’était la plus grande cérémonie de l’histoire Point Barre ! Si un journaliste explique que c’est pas vrai, vous répondez que c’est un fait alternatif.

C’est un peu du mensonge non ?

Absolument pas. Sortons de cette logique du maquillage, du bidonnage, du tripatouillage. C’est un réflexe de journaliste. Les journalistes ne voient les choses qu’à travers ce prisme : Vrai ou faux, fait ou fake. Les faits alternatifs, c’est dire l’inverse de la vérité sans reconnaître que c’est un mensonge. C’est un concept très utile notamment en politique.

En quoi ça peut-être utile ?

L’avantage du « fait alternatif », c’est qu’il peut être employé dans tous les domaines et toutes les situations. La gauche s’est clairement inspirée de Donald Trump pour make the parti socialiste great again avec de l’arithmétique alternative pour le total de votant à la belle alliance populaire. Peu importe les chiffres, l’important est de rappeler que pour une fois un socialiste gagne une élection.

À part l’arithmétique, les faits alternatifs sont utilisés dans quelle discipline ?

Beaucoup se gaussent de l’appellation « Belle Alliance Populaire » et trouvent que les termes ne sont pas représentatifs de la réalité de la cordialité au sein du PS. Effectivement quand on entend Manuel Valls dire sans nommer son rival:

« Je crains par dessus tout quand la gauche fait des promesses inconsidérées parce que cela créé demain et les désillusions et la rancune »

La désillusion, la rancune à priori on pourrait supputer que c’est de la méchanceté. De même quand Benoit Hamon rétorque que :

« Sur le revenu universel, il était pour il est contre. Sur le 49.3 il était pour il est contre … Moi j’essaye d’être constant et cohérent »

Et donc que Valls est inconstant et incohérent on pourrait se dire que c’est complètement de la haine. C’est de l’amour alternatif car comme vous le savez les socialistes sont très pudiques. Pour dire « J’en ai sué » on privilégie « Merci pour ce moment »; pour dire que la situation est au point mort on dit « Ca va mieux ». C’est une question de vocable.

Hier, Le Canard Enchaîné a révélé que l’épouse de François Fillon, Pénélope aurait eu un emploi fictif comme attaché parlementaire. De quoi s’agit-il ?

Dans ce cas précis, c’est vrai que si j’en crois ce que j’ai lu on ne l’aurais jamais vu au Palais Bourbon. Dans ce cas, pour ne pas tomber dans la mythomanie il faut faire appel à la mythologie pour rappeler que certes ça à tout l’air d’un emploi alternatif et non pas fictif car en fait on est en plein dans le le mythe de Pénélope que connaît celui qui travaille, volontairement ou non, consciemment ou non, à défaire son propre travail.
C’est vrai qu’on pourrait rire de ces faits. On rit beaucoup moins quand on fait les frais de ces faits, qui sont eux, loin d’être alternatifs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s