Chère Libé

Hier soir en découvrant ta Une, je me dois de t’avouer que j’étais troublé. J’y voyais un chapelet avec 7 dizaines et cette inscription centrale : « Au secours, Jésus revient » !
Je dois t’avouer que je n’ai pas tout de suite compris qu’il s’agissait de toi, Libé, mais plutôt de France Catholique, de Famille Chrétienne ou de Pèlerin appelant à une parousie céleste. Mais non c’était bien de toi dont il s’agissait. Cela ne m’étonne aucunement parce que depuis quelques semaines, tu as du mal à cacher ton amour pour l’Eglise après avoir remercié les évêques. Cette fois ci tu exprimais tes craintes de voir Jésus revenir.

Je n’ai pas pu croire que c’était la récupération du Christ dans cette primaire ouverte qui t’inquiétait. Car oui, Libé, tu le sais bien il n’y a aucune chance que Jésus se présente à cette primaire. D’une part parce que le premier tour a déjà eu lieu et surtout parce que Jésus (pour les cathos) est le roi de l’univers. A ce titre je ne crois pas qu’il ait une volonté farouche de revenir sur terre pour être le candidat de la droite et du centre en juin prochain. Il a mieux à faire dans son royaume qui n’est pas de ce monde.

Juste une chose. Le chapelet c’est 5 dizaines et non pas 7. Je comprends que ta crainte t’incite à prier avec encore plus d’ardeur mais il faut être raisonnable. Après je ne t’en veux pas. Peut-être as tu fais une confusion avec l’album « Les 7 Boules de Crystal » dont tu vantes toujours dans cette Une l’exposition Hergé qui est plus que réussie.

Pour moi, voir 7 dizaines plutôt que 5 est un mystère douloureux. Tu n’es pas sans savoir que le pape Jean Paul 2 a déjà rajouté les mystères lumineux pendant son pontificat. Le Rosaire est beaucoup plus long maintenant. Donc, vraiment par solidarité, a défaut de charité, n’ajoute pas de dizaines à tout va.

Tu sais Libé, il y a une chose aussi qu’il faut savoir, c’est que l’utilité du chapelet n’est pas de nous alarmer sur le retour du Christ mais plutôt de préparer son retour.

En parlant de son retour, il y a vrai soucis. Dieu refuse de communiquer sur la date prévue. Même Jésus ne connaît ni le jour, ni l’heure, c’est peu dire que si l’un de vos grands reporters parvenait à décrocher ce scoop, je demande qu’il reçoive sur le champ le prix Albert Londres, mais je pense que c’est peine perdue.

J’espère que t’es plus serein maintenant. En tout cas, grâce à toi, des milliers de personnes qui n’ont pas ton niveau catéchétique vont pouvoir différencier un chapelet d’un collier ce qui est déjà une œuvre de nouvelle évangélisation. Je suis convaincu que Jean Paul Sartre là où il est, jubile à cette idée et qu’il a du mal trouver Les Mots. 

Merci pour tout !

PS : J’espère que ce chapelet a été béni au préalable ?

 

*NB : J’ai décidé de m’adresser à la rédaction de Libé, ce qui explique le féminin. 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s