Carte Blanche 27/10/2016 Interview de Jésus

Réécouter ici : 
Vendredi dernier la rapporteur du conseil d’état à émis un avis favorable pour qu’il y ait des crèches dans les espaces publics. Qu’en penser ?
Ça me fait rire de voir comment les choses n’ont absolument pas changé depuis 2000 ans. Car oui, si l’on se remémore bien l’histoire de Noël que Saint Luc a raconté avec une précision journalistique, Joseph et Marie enceinte se rendaient à Bethléem à dos d’âne pour des raisons bassement administratives et comme il n’y avait sur place ni sage-femmes, ni cliniques, ni Hotel, ni Airbnb, cette crèche vétuste a permis de sortir la Sainte Famille de la panade.
Avant d’être un signe ostentatoire supposé et donc nuisible à la laïcité, la crèche est avant tout un squat de fortune qui a permis d’accueillir la venue du fils de Dieu.
Est-ce choquant qu’une association comme celle des libres penseurs porte plainte contre la présence d’une crèche dans un conseil général ou d’une mairie pour non respect de l’article 28 de la loi de 1905 qui l’interdit ?
Absolument et je m’en offusque. Pour deux raisons. D’une part, à force de porter plainte, cette association composée de déistes, d’agnostiques ou d’athées passent leur temps à faire du buzz pour Jésus. Plus ils en parlent plus ils réintroduisent le Christ dans le débat public. C’est contre-productif au possible. Ils vont à l’encontre de ce pour quoi ils se battent.
De plus, je pense qu’ils ne vont pas assez loin. Il faudrait aussi en finir avec ces cathédrales construites avant 1905 qui appartiennent à l’Etat et qui gâchent la vue des riverains laïques depuis des siècles et qui sont des agressions visuelles envers le principe de laïcité. Ils devraient pourfendre le fait que dans des milliers de cantines on propose encore du pain à des jeunes écoliers manipulables qui vont finir par croire qu’on peut le multiplier. Ils devraient aussi s’indigner que chaque année, on avale la galette des rois à l’Elysée !
Pour sortir de ce débat sans fin j’ai entrepris une initiative un peu originale. 
J’avais besoin d’un avis éclairé et éclairant.
J’ai décroché mon téléphone et j’ai contacté le principal intéressé. Jésus himself ! Alors, malheureusement je n’ai pas pu l’enregistrer avec un micro parce que Jésus on l’entend vraiment bien surtout dans le silence. Mais je vais vous rapporter ce qu’il m’a dit.
D’abord, il m’a dit espérer que ses enfants bien-aimés se rappelleront cette année que Noël c’est son anniversaire et que la crèche soit dans une mairie ou dans la jungle démantelée de Calais, il s’y verrai bien. Enfin il m’a rappelé qu’on disait de sa commune de Nazareth que rien de bon ne pouvait en sortir et il y voyait un encouragement à ne désespérer de rien et de personne (sic).
Voilà, la retranscription de l’interview que Jésus m’a accordée. Fondamentalement, on pourrait peut-être se dire comme Maxime Le Forestier : la crèche laissons-nous ce repère où nous perdrons, tous, la mémoire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s