Ne me robot tic pas !

Dans l’actualité de ce week-end, une journée mondiale a retenu mon attention. De laquelle s’agit-il ?

On ne compte plus les journées mondiales les plus fantaisistes. Il y a la journée mondiale sans pantalon le 13 janvier, celle du popcorn le 19 janvier, des câlins le 21 janvier, du Nutella le 5 février, de la prière le 6 février, de la Radio le 13 février … C’est bien simple, il y a plus de journées mondiales que de jours dans l’année. Cette année même Nuit Debout a vu le jour. Mais Samedi, les auditeurs de Radio Notre Dame étaient à l’honneur avec la journée mondiale du chocolat et la journée mondiale des personnes âgées. Je me permets cette digression car je sais à quel point les auditeurs de RND sont des … amateurs de chocolats depuis longtemps !

Revenons aux personnes âgées, un rapport de l’OMS alerte sur la maltraitance que subissent les seniors. Comment en 2016 pouvons-nous remédier à ce problème ?

Une vidéo à beaucoup fait parler la semaine dernière, on l’a doit à l’agence CLMBBDO pour le compte de la société de Saint Vincent de Paul. Il s’agit d’un appel au bénévolat de l’association où l’on voit un infirmier bionique prénommé BEN, au petit soin d’une personne âgée. Il en prends soin et s’en occupe avec un dévouement et une empathie informatisée. Plus besoin d’offrir du temps à nos vieux, les robots en font leur affaire. Là où le bas blesse c’est qu’en conclusion la société Saint-Vincent de Paul rappelle que certes aujourd’hui des robots de compagnie sont commercialisés mais rien ne remplace un contact humain. Alors que des ingénieurs s’échinent à conceptualiser des machines et des algorithmes poussées pour créer des robots qui pourront passer la nuit debout à veiller ceux qui sont au crépuscule de leur vie, des personnes âgées récalcitrantes persistent à demander de la présence plus que de la performance au son de Ne me quitte pas.

https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FSocieteDeSaintVincentDePaulFrance%2Fvideos%2F866969006767576%2F&show_text=0&width=560
Que mettre en place pour répondre à leurs attentes ?

Il faut les comprendre les personnes âgées. Comment placer une confiance aveugle dans un robot qui lui ne place la sienne qu’en ses lignes de codes de géniteurs ? Pourtant, en y regardant de plus près, chez certaines personnes âgées, la mémoire est bien plus vive que dans bien des ordinateurs et les écouter se raconter est souvent un vrai petit bonheur ! Peut-être que la solution serait de mettre en place une hotline du futur, qui serait composée de temps donné, de souvenirs partagés, de présence, de bienveillance et le tout uniquement par des humains … Je vous vois venir, ça ressemble à de la science fiction ce projet dans une société qui souffre d’une atrophie de l’altruisme. C’est sûrement utopique mais qui sait peut-être qu’un jour un robot le rendra possible.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s