Réflexe Primaire

Aujourd’hui nous-y sommes! La France retient son souffle ! Nous saurons enfin qui seront les candidats à la primaire de la droite et du centre. Pour la gauche, les écologistes et l’extrême gauche il faudra encore patienter un petit peu puisqu’ils ne sont pas tous déclarés. Ce qui est certain c’est que la campagne a débuté depuis longtemps et il est temps de faire notre devoir de citoyen en regardant de près qui va se présenter et avec quel programme. 

Alors que tous les candidats à l’élection présidentielle qui aura lieu en mai prochain ne se sont pas déclarés, il y a foule ! Pas moins de 82 candidats déclarés à l’élection présidentielle. Ils sont 10 socialistes, 2 centristes, 17 de droite, 4 d’extrême droite. Même chose pour l’extrême gauche, 9 écologistes et enfin 34 petits candidats.

Si avec ça nous ne sommes pas satisfaits par l’offre, enfin pardon, si nous n’avons pas accès à une nouvelle offre politique, il y a du souci à se faire. Cet élément de langage est cher à Emmanuel Macron qui a démissionné sans dire qu’il est candidat. Celui qui a lancé le mouvement En Marche continue de ronger son frein.

Pour revenir au fond, certains candidats rivalisent d’ingéniosité pour trouver les propositions chocs qui raviront les français. Benoit Hamon lui s’est présenté à la primaire socialiste parce que dit-il, le bilan de François Hollande est indéfendable. Une de ces propositions est de légaliser le cannabis, car dit-il, la France est le pays le plus restrictif mais où il y a la plus grande consommation, contrairement aux Pays-Bas. CQFD. En même temps Benoit Hamon, la consommation ça le connait, lui qui a été ministre délégué à l’Économie sociale et solidaire et à la Consommation dans le gouvernement de François Hollande dont le bilan est indéfendable.  C’est tellement évident, les jeunes qui fument du cannabis arrêteront le jour où ce serait légaliser.

La semaine dernière c’était la rentrée des classes et une grande école s’attire l’ire de Bruno Lemaire, candidat à la primaire de la droite et du centre : L’ENA. Il a déclaré  qu’il était temps de la supprimer, car elle a fait son temps et formé des fonctionnaires d’excellentes qualités … suivez mon regard.
Enfin il y a Ramïn Farhangi qui lui est candidat mais sans programme. Il veut être élu président pour supprimer le poste de chef de l’Etat. Ce qui est certain c’est que si il est élu, il sera difficilement réélu.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s