L’ironie tu sors #4 L’émotion de censure

Choisir c’est renoncer. 

C’est un vrai problème, surtout en France car le français n’aime pas que l’on renonce à sa place. 

Jeudi soir, la France entière était suspendue à la bouche de Didier Deschamps qui a présenté sur TF1 la liste des joueurs qu’il a n’emmènera pas à l’Euro. Cela a eu pour conséquence une grande vague de réactions très négatives des 66 millions de sélectionneurs que nous sommes. Le sélectionneur a fait ce qu’Aimé Jacquet a fait en son temps : suivre ses certitudes et surtout sa science du jeu. Grave erreur qui pourrait provoquer une victoire des bleus. Il a usé de son pouvoir de dire non. Nicolas Sarkozy a dit quand il était encore à l’Elysée :

Le pouvoir de dire non, en fait, n’existe p… existe et le pouvoir de dire oui non, parce que chaque pouvoir équilibre l’autre dans un mouvement de paralysie quasi générale.

Ce n’est pas parce que personne ne comprend cette phrase qu’elle ne veut rien dire. Le pouvoir de choisir de Dédé est équilibré par notre pouvoir de s’offusquer. L’avantage, c’est qu’il n’a pas besoin de passer par le 49-3 pour imposer ses idées mais plutôt par le 4-3-3 qui n’a pas toujours fait ses preuves. Il a décidé de faire confiance à la nouvelle génération (Griezman, Coman, Kanté) qui portera sur ses épaules tout un peuple en juin prochain. Didier Deschamps peut aussi se dire que si la France parvenait, ce qui peut toujours arriver, à gagner cette compétition les milliers de personnes qui défileront dans la rue ne seront pas tous des Nuit Debout ! Je connais un premier ministre qui aimerais beaucoup être à sa place. 

En effet, Manuel Valls a un autre plan de jeux qui pourrait définir en un nombre décimal : le 49-3 ! 

Beaucoup y voit un aveu de faiblesse de la part de ce gouvernement qui l’a utilisé trois fois sous une mandature ce qui est paradoxal pour un texte qui engage la responsabilité du gouvernement pour passer en force. Ce que les Français n’arrive toujours pas à comprendre, c’est qu’on ne leur demande pas leur avis, c’est que leurs députés qu’ils ont élu au suffrage universel ne sont là que pour houspiller un ministre à l’Assemblée nationale et non pas pour amender un projet de loi. Franck Underwood, le héros de la série House of cards a prévenu Manuel Valls en lui rappelant dans un tweet que la démocratie est surfaite. Le premier ministre a répondu en citant Winston Churchill que la démocratie est le pire des systèmes exceptés tous les autres. https://twitter.com/houseofcards/status/730375464590684160

Le problème avec le 49-3, c’est qu’il n’est pas possible de l’utiliser en dehors de l’hémicycle. Brice Hortefeux par exemple, a été choqué de voir le comportement abject des policiers quand il s’est fait arrêter à 170 km heures au lieu de 110. Il ne cherchait en aucune façon à faire un excès de vitesse, mais juste à utiliser ce bel outil démocratique qu’est le 49-3. Alors certes, c’est grave d’aller à cette vitesse sur les routes mais on peut l’excuser il a été ministre de l’intérieur il y a très longtemps et c’est impossible de se rappeler des lois, que nul n’est censé ignorer. Comment ignorer que la commune d’Avignon prohibe les soucoupes volantes d’après un arrêté municipal des années 50 ? Comment ne pas savoir que chaque citoyen se doit d’avoir une botte de foin chez soi au cas où le roi passerai avec son cheval. Alors certes on a plus de roi mais au moins on a une loi. C’est bien connu en France on aime le patrimoine, et notre législation constitue notre patrimoine et nous devons le défendre coûte que coûte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s